Les amortissements expliqués simplement

Plus de 15'000 PME, indépendants et start-ups utilisent la comptabilité de bexio. Testez bexio gratuitement et sans engagement pendant 30 jours:

Si vous achetez un bien pour votre entreprise (une machine ou un véhicule, par exemple), la valeur de celui-ci diminue au fil des ans du fait de son usage. Cette perte de valeur annuelle est prise en compte dans la comptabilité par le biais des amortissements. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les amortissements, les différentes méthodes d’amortissement, leur comptabilisation et plus encore!

Quelle est la définition d’un amortissement?

L’exemple suivant vous permettra de comprendre facilement ce que l’on entend par amortissement:

Une entreprise investit dans un bien d’une valeur de 30 000 CHF (une machine, par exemple). La machine est considérée comme un bien qui va être utilisé durablement par l'entreprise: c’est une immobilisation corporelle. Les immobilisations corporelles sont des actifs immobilisés et figurent à l'actif du bilan.

Au cours des trois années suivantes, la machine est utilisée dans l’entreprise et perd donc de la valeur. Il convient par conséquent de se poser la question: Comment cette perte de valeur est-elle correctement enregistrée en comptabilité? C’est précisément ce processus de constatation et de compensation de la perte de valeur sur une durée d’utilisation donnée qui est désigné par le terme d’amortissement.

Les frais d’acquisition ou de production d’une immobilisation corporelle sont répartis sur les exercices de manière uniforme (linéaire) ou décroissante (dégressive). Voici ce que donnerait notre exemple dans le bilan et le compte de résultat:

  Bilan Compte de résultat
  Liquidités Immobilisations corporelles Fonds propres Revenus Charge
Achat -30 000 +30 000      
à partir de l’année 1   -10 000 -10 000   +10 000
à partir de l’année 2   -10 000 -10 000   +10 000
à partir de l’année 3   -10 000 -10 000   +10 000

L'amortissement étant comptabilisé dans les charges d'exploitation, le bénéfice diminue et la charge fiscale peut être réduite.

Quels sont les types de perte de valeur amortissables?

Différents types de perte de valeur peuvent faire l’objet d’un amortissement. Ceux-ci incluent notamment la dégradation et l'usure liées au temps ou l'utilisation, la perte de valeur due aux conditions météorologiques, à l’évolution technique ou l’évolution de la demande, ou encore à l'expiration des droits de propriété ou d'utilisation.

On distingue les amortissements planifiés des amortissements non planifiés:

Amortissement planifié

Dans le cas d'un actif immobilisé amortissable, la perte de valeur est généralement prévisible ou planifiée. L'usure due à l'utilisation ou les dégradations liées aux conditions météorologiques en sont des exemples typiques.

Dans ce cas, on parle d'un amortissement planifié: On établit alors un plan d'amortissement dans lequel on enregistre les frais d’acquisition ou de production, la durée de vie estimée et la méthode d'amortissement.

Amortissement non planifié

Dans le cas d’une dégradation due à des catastrophes naturelles, des vices cachés, des accidents ou d’autres problèmes imprévus, on parle d’amortissement non planifié.

Les amortissements non planifiés ne sont pas inclus dans le plan d'amortissement. Il est donc nécessaire d’enregistrer un amortissement non planifié. La nouvelle valeur diminuée du bien sert alors de base pour calculer les nouveaux montants amortissables dans le plan d'amortissement.

Quelles sont les méthodes d'amortissement?

La comptabilisation d’un amortissement peut se faire selon deux méthodes différentes:

Amortissement linéaire

Dans le cas d'un amortissement linéaire, la perte de valeur de l'actif est répartie de manière égale chaque année. Les coûts d’acquisition ou de production du bien peuvent ainsi être répartis facilement et de manière uniforme sur les années au cours desquelles il va être utilisé.

Exemple: Une machine est achetée pour un montant de 30 000 CHF et doit être utilisée pendant 5 ans. Le plan d'amortissement ressemblera alors à ceci:

Année Montant de l’amortissement Valeur résiduelle
1 6 000 CHF (30 000 CHF - 6 000 CHF =) 24 000 CHF
2 6 000 CHF (24 000 CHF - 6 000 CHF =) 18 000 CHF
3 6 000 CHF 12 000 CHF
4 6 000 CHF 6 000 CHF
5 6 000 CHF CHF 0

6 000 CHF sont amortis chaque année: La première année, 6 000 CHF sont déduits du prix d'achat de 30 000 CHF. A partir de la deuxième année, 6 000 CHF sont déduits de la valeur comptable résiduelle de l'année précédente.

Amortissement dégressif

Dans le cas de l'amortissement dégressif, le montant de l'amortissement change d’une année à l’autre. Ces montants diminuent chaque année.

Exemple: Une machine est achetée pour un montant de 30 000 CHF et doit être utilisée pendant 5 ans. L’amortissement est réduit au taux de 40% (taux légal pour ce type d’immobilisation corporelle). Le plan d'amortissement ressemblera alors à ceci:

Année Montant de l’amortissement Valeur résiduelle
1 (30 000 CHF * 0,4 =) 12 000 CHF (30 000 CHF - 12 000 CHF =) 18 000 CHF
2 (CHF 18 000 * 0,4 =) 7 200 CHF (18 000 CHF - 7 200 CHF =) 10 800 CHF
3 4 320 CHF 6 480 CHF
4 2 592 CHF 3 888 CHF
5 1 555,2 CHF 2 332,8 CHF
6 2 332,8 CHF 0 CHF

La première année, les coûts d’acquisition sont multipliés par le facteur de dégressivité pour obtenir le montant de l’amortissement. A partir de la deuxième année, la valeur comptable résiduelle est multipliée par le facteur de dégressivité pour obtenir le montant de l'amortissement correspondant. La dernière année, la valeur comptable résiduelle totale de l'année précédente est amortie dans sa totalité.

Comptabiliser les amortissements

Un amortissement peut être comptabilisé de deux manières: par comptabilisation directe ou indirecte:

Amortissement direct

En cas d'amortissement direct, la dépréciation est déduite de la valeur de l'actif (immobilisation corporelle - perte de valeur = amortissement). Le montant de l'amortissement est débité du compte d’investissement correspondant.

Exemple d’écriture comptable: Compte amortissement sur machines au compte machines.

Amortissement indirect

L’immobilisation corporelle est amortie indirectement par le biais d'un ajustement de valeur. Ce dernier figure au passif du bilan.

Exemple d’écriture comptable: Amortissement d’immobilisations à ajustement de valeur d’immobilisations.

Vous souhaitez tenir votre comptabilité et saisir vos amortissements de manière quasi automatique? Testez la comptabilité du logiciel de gestion bexio! Saisissez votre adresse e-mail et essayez gratuitement bexio sans engagement.

A ne pas négliger: Date de début et de fin d’un amortissement

Il est également important de connaître la date à laquelle les amortissements doivent être effectués.

Date de début de l'amortissement

L’amortissement commence le jour de l’achat ou de la livraison du bien (et non le premier jour de son utilisation). Il convient également de noter que l’amortissement est calculé au mois près.

Exemple: Une entreprise achète une nouvelle machine le 10 avril pour un montant de 30 000 CHF. Cette machine sera utilisée pendant 5 ans. L’entreprise doit comptabiliser l’amortissement pour tout le mois d’avril ainsi que les mois suivants jusqu’à la fin du premier exercice civil ou fiscal (9 mois au total): La première année, l'amortissement s'élève à 4 500 CHF (au pro rata temporis).

Date de fin de l'amortissement

Le bien est amorti jusqu’à ce qu’il ne soit plus utilisé (pour cause de vente, détérioration ou mise au rebut). Si la machine est totalement amortie après 5 ans d’utilisation, il est bien évidemment possible de continuer à l’utiliser.  Dans ce cas, on continuera à comptabiliser une valeur pour mémoire de 1 CHF dans les livres.

bexio, le logiciel de comptabilité, amortissements inclus

Avec bexio, votre comptabilité et vos amortissements sont entièrement sous contrôle

Avec bexio, le logiciel de gestion basé sur le web et conçu pour PME, votre comptabilité s’effectue quasiment automatiquement et seules des connaissances de base sont nécessaires. Grâce au cockpit financier et aux analyses, vous gardez également un œil sur tous vos chiffres et connaissez parfaitement la situation financière de votre entreprise à tout moment; le compte de résultat en 5 étapes vous fournit par exemple (entre autres) votre EBITDA, ou bénéfice d'exploitation avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissements. Découvrez les différentes fonctionnalités du logiciel et essayez bexio gratuitement et sans engagement:

Comptabiliser facilement les amortissements

Testez dès maintenant la comptabilité de bexio gratuitement et sans engagement: