Travailler à son compte : ce qu'il faut savoir

Parfois, l'idée vient d'un job d'appoint, ou d'un chômage imprévu, ou encore d'un vieux rêve : se mettre à son compte. L'idée commerciale traîne depuis des années dans un tiroir et vos amis ou connaissances réagissent de manière positive aux explications que vous donnez à son sujet. Mais dans cette euphorie du début, certaines actions pourraient mettre en péril votre succès futur.

Dans l'euphorie des débuts en tant qu'indépendant, on fait parfois des choses qui mettent en péril le succès futur de l'entreprise.

Le pas vers l'indépendance a sûrement été bien soupesé. On a en tout cas l'idée commerciale : tout le monde n'est pas un Steve Jobs en puissance qui pousse les acheteurs potentiels à penser qu'ils ont toujours rêvé du produit en question – un produit qui, hier encore, ne leur aurait pas manqué. Le premier pas doit toujours être empreint de lucidité commerciale et fournir une réponse à des questions élémentaires : Qui pourrait acheter mon produit ? Combien coûte sa fabrication ? Combien de temps puis-je vivre sur mes économies ? Y a-t-il des contraintes juridiques ?

La vie d'un indépendant

En dehors des conditions formelles, tout le monde devrait se demander s'il remplit les conditions personnelles pour travailler à son compte. Etre ou devenir indépendant, c'est facile, mais il faut également garantir qu'on puisse le rester.

La motivation propre est une qualité très prisée dans les offres d'emploi. Pour les indépendants sans supérieur hiérarchique direct, elle devient un instinct de survie.

La motivation propre est extrêmement importante : une prospection constante, les négociations avec les fournisseurs, les tâches administratives – tout cela doit être fait. Une bonne occasion de se sonder est l'élaboration du plan d'affaires. Et l'on ne parle pas ici de formulaires tout faits trouvés sur Internet, mais d'une étude honnête du marché et de la clientèle.

Le plan d'affaires

Avec le plan d'affaires, vous ne devrez pas convaincre que les banques, mais aussi des clients et des fournisseurs potentiels. Les recettes prévues des deux, voire trois prochaines années doivent être démontrées de manière crédible. Il faut pouvoir fournir des discussions de marché et, dans l'idéal, des contrats préliminaires, avec des primes de risque pour l'avenir. Les dépenses doivent être expliquées de façon détaillée et mises clairement en lien avec le chiffre d'affaires. Enfin, le plan doit également établir de façon crédible que vous disposez d'assez de moyens propres. Par exemple, grâce à des subventions publiques ou au contenu de votre compte d'épargne ; selon le secteur, il est recommandé de disposer d'un coussin de sécurité pour les dépenses d'ordre privé des six mois, ou mieux encore, des 12 mois à venir. En fonction de la complexité du nouveau secteur commercial, un expert devrait examiner la plausibilité du plan d'affaires. Vous pouvez confier ce travail à des spécialistes expérimentés ou à des membres de chambres ou d'associations professionnelles. Ils peuvent fournir des conseils précieux sur les possibilités d'obtenir des subventions auprès de diverses institutions.

Conditions formelles pour indépendants

Dans certains domaines, tout un chacun peut se mettre à son compte, quelle que soit sa situation personnelle. Mais parfois, l'idée fantastique venue des USA peut se heurter à des obstacles insurmontables en voyageant vers l'Europe : la vente de sandwiches dans les bureaux est soumis à la législation alimentaire, un service de conciergerie mal défini exige soudainement une attestation de formation. Même lorsqu'un indépendant a franchi tous ces obstacles, la difficulté peut se trouver dans les petites choses, par exemple dans le fait que le nom de la société ou le service est soumis aux droits de licence internationaux. Parfois, après des années de travail indépendant, un rapport favorable dans un journal peut avoir des conséquences imprévues sous forme de mises en demeure. Certains détails peuvent être élucidés sans trop d'efforts en effectuant des recherches sur Internet, d'autres nécessitent l'aide d'un avocat spécialisé.

Les indépendants et les travaux administratifs

Quel que soit le type de travail indépendant, la comptabilité et les déclarations d'impôts sont inévitables. Bien sûr, ces tâches peuvent être confiées à un consultant. Mais celui-ci souhaite également recevoir des données en ordre. En plus des dépenses liées à un tel forfait de bien-être, il est certainement toujours utile de savoir interpréter son succès commercial sur la base de ses documents. Il ne faut pas sous-estimer le temps requis pour une comptabilité correcte. Elle doit être faite au terme d'un jour de travail astreignant. Les administrations financières n'ont que très peu de compréhension pour la charge de travail requise. Si vous manquez de connaissances en comptabilité ou en droit fiscal, il peut être utile de suivre un cours de base dans ces domaines. On y apprend, entre autres, quels dangers guettent ceux qui ne prennent pas très au sérieux leurs obligations administratives.

Exemple : logiciel de gestion pour les indépendants

Une chose vitale dès le départ : avoir une vue d'ensemble de ses finances. Un logiciel de gestion tel que bexio peut vous y aider, avec ses outils spécialement développés pour les start-ups et la création d'une entreprise. bexio est le leader des logiciels de gestion en ligne pour les start-ups, les petites entreprises et les indépendants. Le logiciel dispose des fonctions de base suivantes :

La vue d'ensemble de ses finances
  • Gestion centralisée des contacts, disponible partout
  • Établir des offres et des commandes ou émettre des factures, en toute simplicité
  • Comptabilité en ligne : vous maîtrisez vos finances, les recettes comme les dépenses
  • Banking : transmettre des paiements et synchroniser des transactions bancaires en tout temps
  • Plus: conserver une vue d’ensemble grâce à la saisie de temps, la création de projets et la gestion des stocks
  • Lors de casse-têtes en comptabilité : simplement collaborer en ligne avec la fiduciaire

Un autre avantage : toutes les données sont disponibles en ligne – il est donc toujours possible de travailler partout avec n'importe quel appareil. 

Vous pouvez tester gratuitement et sans engagement le logiciel de gestion bexio. Utilisez pour cela le formulaire d'inscription ci-dessous.

Testez bexio gratuitement et sans engagement pendant 30 jours

Entrez votre adresse e-mail et c'est parti.