Les créanciers et la comptabilité créanciers

Entrez votre adresse e-mail et testez gratuitement.

Les créanciers, ou créditeurs, qu’est-ce que c’est? Et quelle est la différence avec les débiteurs?

En pratique, les fournisseurs sont souvent les créanciers (créditeurs), car l’expression désigne des dettes ou obligations – initiées par exemple par un achat facturé.

En regard des créanciers, on trouve les débiteurs : ils désignent des avoirs sur leurs partenaires d’affaires. Donc des créances sur leurs clients et acheteurs divers, qui résultent de livraisons et prestations de services de leur société.

La comptabilité créanciers: les comptes créditeurs

Tenez-vous une comptabilité dans votre entreprise ? Si oui, alors les obligations de toute nature sont également enregistrées chez vous sur des comptes créditeurs, dont votre entreprise est redevable vis-à-vis de ses fournisseurs et prestataires de services divers. Votre compte créditeur (capitaux étrangers à court terme) rassemble ainsi les obligations tirées d’un livre auxiliaire, sous forme de total ; un compte est tenu pour chaque créancier individuel. Ce livre auxiliaire est appelé comptabilité créanciers (ou comptabilité fournisseurs) et contribue à la tenue du grand livre des comptes, de votre comptabilité financière. Si vous travaillez avec un logiciel comptable, toutes les écritures passées dans le livre auxiliaire sont automatiquement transférées dans le grand livre des comptes ; vous économisez ainsi de précieuses heures de travail et minimisez le risque d’erreurs.

Le compte général, ou compte collectif, dans la comptabilité

Sous l’appellation de compte général, global ou collectif, comme un compte créancier, on désigne tous les comptes du grand livre pour lesquels existe un livre auxiliaire (précisément comme la comptabilité créanciers et débiteurs). Clarification : le livre de caisse, par exemple, est aussi un livre auxiliaire, qui apporte des précisions au compte global « caisse ». D’abord dans le grand livre, puis dans les comptes généraux, les obligations qui ont une incidence sur la situation économique globale se trouvent illustrées et précisées. Le compte général créanciers explique et précise en quelque sorte la comptabilité créanciers.

En comptabilité créanciers, les échéances des paiements sont enregistrées et introduites dans le plan des liquidités. Aux échéances de paiement, les obligations sont finalement compensées par des paiements. Pour les opérations de paiement, un logiciel adéquat constitue aussi une aide précieuse en matière de comptabilité : avec un logiciel d’entreprise comme bexio, les paiements peuvent être directement saisis dans le logiciel comptable et transférés vers votre e-banking. Vous économisez à nouveau du temps.

Gestion des comptes créditeurs: «optimiser» les factures des créanciers

Gestion des comptes créditeurs

Vous vous demandez quand vous devriez payer vos factures ? La gestion des comptes créditeurs se pose la même question : dans le laps de temps qui s’écoule entre la livraison et l’échéance du paiement, votre société bénéficie, de facto, d’un prêt sans intérêts. Utilisez celui-ci à bon escient et optimisez le moment du paiement : s’il est préférable, en gestion des comptes débiteurs, de raccourcir au maximum le délai avant paiement effectif, la comptabilité créanciers a plutôt tendance à accumuler du retard avant paiement, ce qui permet de conserver un certain montant de trésorerie à disposition. Les escomptes et les ristournes représentent, par exemple, des opportunités d’optimisation ; par conséquent, les prélèvements sont souvent évités, pour que les sociétés puissent effectuer elles-mêmes leurs paiements à des moments précis. L’optimisation des échéances de paiement constitue ainsi un outil de financement privilégié dans la gestion des comptes créditeurs.

Un logiciel d’entreprise comme bexio est de nouveau précieux pour garder un œil sur les comptes créditeurs : vous avez un aperçu privilégié à l’aide de graphiques montrant les délais et les échéances. Avec le logiciel adéquat, la transparence de votre comptabilité en matière de comptes créanciers augmente notablement, et vous économisez des coûts opérationnels.

Le controlling : un aperçu rapide des objectifs et des risques

Le contrôle de la réalisation des objectifs déterminés de l’entreprise via le controlling est d’une grande importance en comptabilité créanciers, et il porte aussi une responsabilité cruciale : sur base de la gestion des échéances et de la structure des conditions des fournisseurs, la comptabilité créanciers influence notablement la situation de trésorerie de l’entreprise. La surveillance des objectifs ambitieux est d’une importance particulière sur le plan stratégique. De tels objectifs peuvent être, par exemple, la prolongation des délais de paiement, soit la durée moyenne entre la livraison et le paiement, ou la réduction du nombre de fournisseurs. Plus le nombre de fournisseurs est réduit, plus les coûts diminuent en comptabilité créanciers, grâce à des coûts de fabrication plus réduits. De plus, il est possible de négocier de meilleures conditions de livraison avec des fournisseurs plus importants. Le controlling constitue un important soutien à la mise en œuvre de la gestion de ces procédures, et recherche systématiquement les risques qui peuvent y être liés.

Risque caché pour le controlling

Risque caché pour le controlling

Le trafic des paiements comporte des risques absolument non identifiables au premier coup d’œil. Au nombre de ceux-ci, on trouve les doubles paiements, l‘interprétation erronée d’avis de crédit, les variations non identifiées entre la commande et les conditions convenues de paiement et de livraison, le défaut de calcul des bonus et les fausses optimisations entre escompte et coût du capital. Tout cela conduit aussi souvent à une fausse déclaration d’impôt préalable : l‘impôt préalable est mal comptabilisé dans la comptabilité créanciers. Grâce à une organisation optimale de la gestion des fournisseurs, le controlling peut minimiser les sources d’erreurs.

Les comptes créanciers sous contrôle avec un logiciel d’entreprise

Vous voudriez tenir votre comptabilité en toute simplicité ? Travaillez avec un logiciel comptable et vous maîtriserez vos entrées et sorties à tout moment. Grâce aux procédures automatisées comme la comptabilisation automatique et la tenue du journal, votre comptabilité se fait presque toute seule – aussi bien pour les livres auxiliaires que pour le grand livre.

Gardez un œil sur vos liquidités grâce à l’interface bancaire : reliez votre e-banking à votre logiciel de comptabilité et simplifiez vos tâches administratives : enregistrez directement vos ordres de paiement dans le logiciel comptable, et transmettez ceux-ci à votre e-banking. De plus, vous pouvez facilement ajuster les comptes débiteurs et créanciers avec les débits et les crédits sur le compte en banque. Découvrez d’autres avantages liés à la comptabilité avec bexio.

Gardez un œil sur vos liquidités grâce à bexio

Testez bexio gratuitement et sans engagement pendant 30 jours